AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

scenario dc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar




Tu veux en savoir plus ?
▌MESSAGES : 31
▌ARRIVÉ(E) À P. A LE: : 25/11/2013
▌FLAMES GAMES : : 43



MessageSujet: scenario dc Mar 21 Jan - 16:54



(+) feat (+) groupe (+) négociable ou pas (+) copyright .


Harington
James Karl



Alors, puisque que j'ai pas le choix, je me présente... Hello, je m'appelleJames Karl Harington , mais mes amis ou ma famille m'appellent Jay . J'ai 23 ans  , je suis née le date de naissance et je suis du signe signe astrologique ah ah, ça tu l'avais pas demandé!

Quoi ? Sérieusement ? Bon si je dois donner mes qualités principales je dirais que je suis souriant, sociable, intrépide, bohème, romantique, gamin.  Et vu que tout le monde a des défauts les miens sont impulsif, lunatique, indécis, introverti, au choix, au choix .  Mais bon, moi au moins je les reconnaît, n'est-ce pas?

Alors, passons au plus intéressant .. Bah ça dépend pour qui ! Je suis célibataire et je suis plutôt attiré(e) par les les femmes. Au fait, je fais partis des groupe.

Bisous bisous!
 

Sweet about
me ou prénom


Je laisse l'histoire libre mais je mets quelques points pour vous aider :

• Il est américain, né où vous le voulez..
• Ils se sont rencontrés à Orlando lors d'un changement de lycée de Noa.
• Sa sœur ainée est décédée alors qu'elle était à Port Angeles depuis presque trois ans. C'est pour cela qu'il est arrivé ici.
• Il ne se l'avouera pas mais c'est une personne romantique.
• Le reste à votre bon vouloir ^^





Make link  
with me



Noa Preston
prénom p²

amitié ou est-ce plus? +  J’avais connu Noa à l’aube de mes quinze ans. C’était cette pièce manquante au puzzle de ma vie; un petit hasard qui ressemblait trop bien au destin. C’était une adulte, au cœur de gamine qui n’acceptait pas de vieillir. Alors on était deux éternels enfants ensemble, à jouer la vie sans trop y réfléchir. Bières au quotidien, petit joint à l’occasion. Le tout autour d’un feu, aux abords d’une piscine, au pub du coin ou simplement amorphes contre un divan moelleux. On ne cherchait jamais à justifier nos actes immatures, nos plaisanteries débiles. On riait, et riait encore, à être deux contre le monde. Le temps a filé, on n’a jamais vraiment grandi. Pas psychologiquement du moins. On avait nos petits boulots qui gonflaient notre compte bancaire, que de l’argent de plus à investir dans nos aventures. On parlait bien peu du sérieux de la vie, on ne mélangeait pas notre amitié joyeuse aux complications de nos vies. C’était plus facile comme ça, tellement plus simple que de se rappeler que nos vies n’étaient pas parfaites. On acceptait l’imperfection, rejetant les préjugés imprégnés dans la société. Fuck le rêve américain et son matérialisme dérisoire. Puis, Sasha – ma petite amie de deux ans – avait pris les voiles, et j’avais oublié momentanément comment être heureux. Les jours étaient devenus des semaines, et les semaines des mois.

Mais Noa était encore là. J’étais sorti du travail, les épaules courbées de fatigue, le regard absent. Elle était là, sa voiture rouillée et son sourire sincère. Alors je m’étais embarqué dans notre plus grande aventure. Vingt-cinq jours sur les routes des Etats-Unis; quelques vêtements enfournés dans un sac décrépi. Et nos bonheurs éternels; lunettes de soleil, grand rock des années 80 qui vibrait contre nos tympans, nos voix recouvrant à peine ces voix rocailleuses qu’on connaissait par cœur. On arrêtait dans des champs, installait une tente décolorée sur un terrain sablonneux. On se mélangeait à la population, ingurgitant une surdose d’alcool dans des bars isolés, mais chaleureux. On se lavait dans des lacs perdus; pourtant grandioses et majestueux qu’on laissait dans l’oubli en opposition à la vie urbaine qui grondait au loin. On était deux – deux enfants de nouveaux. On avait pêché nos premiers poissons, sous un soleil brûlant. On avait fait notre premier tatou, un noir contrastant à notre peau dorée d’un soleil omniprésent; « comme un enfant » sur l’arrière de mon bras, « comme une enfant » contre sa nuque délicate. Alors je l’enlaçais, ma main rude contre son épaule de soie, et on était ce qu’on avait toujours été.

Puis, on avait couché ensemble. Au risque de tout perdre, dans l’élan d’un moment. J’aimais Noa; sa philosophie, son regard brillant, ses actions intrépides. Mais pas autant que j’aimais Sasha. Avec qui tout était compliqué, dure, difficile. On avait terminé notre road trip sans en reparler. Sachant pertinemment qu’on n’y trouverait pas la solution. Que l’énigme nous grugerait. On était redevenu ce « nous » fidèle, heureux et serein. Mais la question de ce « nous » possible hantait quelques unes de mes nuits. Lorsque j’arrivais à mettre Sasha en perspective; comme un futur qui n’arriverait pas. Ça faisait dix mois qu’elle était partie, envolée, disparue de ma vie. Alors que Noa était toujours là. « À l’infini et plus loin encore! »

Mais j’avais eu à partir pour Port Angeles, pour ma sœur décédée. Noa m’avait rejoint, avec quelques semaines de décalage. J’avais osé un « pourquoi » perplexe. Elle avait murmuré un « pour une nouvelle aventure ». Elle avait laissé son travail derrière; vivre sa vie sans ancrages, comme toujours. Alors on était deux touristes dans une métropole, avec moins d’envergure que Orlando. Deux contre le monde, encore une fois....


NOM
prénom p²

lien +Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nulla interdum lacinia ipsum, sit amet euismod nisi ultricies nec. Pellentesque interdum hendrerit risus nec tristique. Nulla porta purus aliquet nunc molestie viverra. Praesent gravida faucibus elementum. Phasellus mattis condimentum felis, eu pharetra velit mattis nec. Ut purus sapien, posuere cursus semper at, mollis ut enim. Vestibulum tempor vestibulum elit, eget gravida augue ullamcorper sit amet. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nulla interdum lacinia ipsum, sit amet euismod nisi ultricies nec. Pellentesque interdum hendrerit risus nec tristique. Nulla porta purus aliquet nunc molestie viverra. Praesent gravida faucibus elementum. Phasellus mattis condimentum felis, eu pharetra velit mattis nec. Ut purus sapien, posuere cursus semper at, mollis ut enim. Vestibulum tempor vestibulum elit, eget gravida augue ullamcorper sit amet.



(c) Dark Angel & Tweetie


_________________
I'm giving you a night call to tell you how I feel


Dernière édition par Deirdre S. Sasgard le Mar 21 Jan - 18:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar




Tu veux en savoir plus ?
▌MESSAGES : 31
▌ARRIVÉ(E) À P. A LE: : 25/11/2013
▌FLAMES GAMES : : 43



MessageSujet: Re: scenario dc Mar 21 Jan - 16:54





information
Complémentaire


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi.

(c) Dark Angel & Tweetie


_________________
I'm giving you a night call to tell you how I feel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

scenario dc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tell me your story :: zone de Malou-